L'otage suisse enfin libéré!

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo

L'otage suisse enfin libéré!

Mensaje por mariafry el Jue 17 Jun - 6:44

Max Göldi est "fatigué, mais heureux"


14.06.2010 16:00
- mise à jour: 15.06.2010 20:39

"J'ai été pris dans une affaire qui
m'est étrangère. Aujourd'hui encore je n'ai pas conscience d'avoir
commis une faute", a déclaré Max Göldi aux médias. [Keystone]


De retour en Suisse après avoir été retenu près
de deux ans en Libye, Max Göldi a dit lundi sa joie d'être de retour
chez lui. "C'est un moment très émouvant pour moi. Je suis fatigué, mais
très heureux", a-t-il déclaré à Berne devant la presse, des trémolos
dans la voix.



"C'est un moment très émouvant pour moi", a déclaré Max Göldi à
Berne. "Pendant 23 mois, ma famille et moi avons vécu dans une grande
peur", a-t-il témoigné, estimant qu'il aurait besoin de temps pour
retrouver une vie normale. "Cette période laisse des cicatrices (et) il
est difficile de dire comment elles vont guérir", a-t-il encore
expliqué.Moritz Göldi, frère aîné de l'ex-otage, a déclaré que le
retour de Max est "comme une naissance: c'est une grande joie mais on
ne sait pas ce qui viendra. Nous ne savons pas ce qui nous attend".
Pas
de responsabilité

Max Göldi a souligné avoir été victime d'un
conflit dont il n'était pas responsable. "J'ai été pris dans une affaire
qui m'est étrangère. Aujourd'hui encore je n'ai pas conscience d'avoir
commis une faute", a-t-il ajouté.L'ingénieur d'ABB a remercié
tous ceux qui se sont engagés pour sa libération, sans oublier son
employeur, avant de brièvement rappeler quelques étapes clé de sa
détention en Libye, dont les négociations en marge du WEF de Davos avec
Saif Kadhafi, un des fils du colonel Kadhafi, ainsi que les visites en
mai 2009 de Micheline Calmy-Rey et celle de Hans-Rudolf Merz en août
2009.Max Göldi n'a pas souhaité faire de commentaires sur les
aspects politiques. Il a simplement affirmé être convaincu qu'il n'a pas
commis d'erreur et que son entreprise non plus. Il n'a pas dit ce qu'il
pensait de la responsabilité de Genève ou de la publication des photos
d'identité judiciaire d'Hannibal Kadhafi.

[Keystone]

Peu de précisions non plus concernant la décision de quitter
l'ambassade Suisse à Tripoli pour se mettre à disposition des autorités
libyennes à la fin février dernier, dont Micheline Calmy-Rey lui a
expliqué les implications. Selon Max Göldi, il s'agissait d'apporter une
contribution en vue d'une solution à la crise."J'ai bu du vin"

"J'ai
dormi. J'ai bu du vin et j'ai dormi", a déclaré Max Göldi à propos de
la première chose qu'il a faite à son retour en Suisse. Il s'est dit
aussi étonné de la présence des nombreux photographes à l'aéroport de
Zurich à son arrivée.Concernant ces quatre derniers mois, une
correspondance par lettre a été possible entre l'otage et sa famille. De
même, deux employés de l'ambassade de Suisse à Tripoli donnaient très
régulièrement des nouvelles de l'otage à sa famille, a précisé son frère
Moritz.

Incertitude pesante
Le plus dur, pour lui, durant
toutes ces journées, a été l'incertitude, de ne pas avoir
d'informations, et de ne pas savoir ce qui se passe. "On se demande ce
qu'on nous veut, combien de temps cela va durer, ce que font les
autorités". Les moments les plus difficiles ont été les dix premiers
jours, sans aucun contact, ainsi que les 53 jours de séquestration.Sur
ses conditions de détention dans un lieu secret, pendant près de deux
mois dès septembre 2009, Max Göldi a déclaré: "Je vivais dans une petite
pièce dans une maison. Les fenêtres étaient assombries. J'avais des
livres à disposition mais pas de moyens de communication". Il n'avait
pas de contact avec ses gardiens ni avec les autorités libyennes. Il
écrivait des lettres qui n'étaient pas transmises.agences/lan

mariafry

Nombre de messages : 449
Age : 56
Localisation : Ginebra - Suiza
Date d'inscription : 06/02/2010

Ver perfil de usuario

Volver arriba Ir abajo

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.