Jimmy Carter se rend à Sdérot

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo

Jimmy Carter se rend à Sdérot

Mensaje por Merce el Miér 16 Abr - 10:49

Jimmy Carter se rend à Sdérot
par Rebecca Serfaty
lundi 14 avril 2008 - 21:05

L’ancien
président des Etats-Unis, Jimmy Carter, en visite en Israël et dans les
pays arabes, a déclaré que l’occident devait négocier directement avec
l’Iran afin d’arrêter son programme nucléaire. « C’est seulement en cas
d’échec de la diplomatie qu’il faudra songer à l’utilisation de la
force », a-t-il indiqué.

A propos des négociations, Carter a assuré qu’Israël devait mener des
pourparlers directs avec le Hamas et la Syrie. « J’espère que les
dirigeants actuels seront courageux comme Menahem Beguin et
Anouar el-Sadate », a déclaré Carter. Il a qu’il souhaitait devenir le
médiateur entre le Hamas et les gouvernements israéliens et américains.
« L’isolation du Hamas ne mène à rien. Le Hamas et la Syrie doivent
être pris en compte dans le processus de paix. Si je les rencontre, je
pourrai être l’intermédiaire des Etats-Unis », a-t-il dit au cours de la
conférence virtuelle du journal The Marker.

Avant cela, Carter s’est rendu à Sdérot (lundi 14avril) et a précisé
que les tirs de Kassam sur le territoire israélien étaient un « crime
impardonnable. Je suis inquiet que des familles avec
des enfants soient les cibles de tirs. Les organisations terroristes
tirent exprès sur des civils innocents ». En fin d’après midi, 2
roquettes Kassam ont été tirées de la bande de Gaza sur Israël, à
proximité de l’endroit où se trouvait Carter. Il n’y a eu ni dommages
ni blessés.

Carter a rencontré le maire de Sdérot, Elie Moyal, et d’autres élus
de la ville. Il a visité les « endroits incontournables », comme, à
Sdérot une maison touchée par un Kassam, la collection de carcasses
de roquettes de Sdérot gardée à la station de police, ou encore le
panorama duquel on voit la bande de Gaza.

Jimmy Carter a posé des questions sur la façon dont les habitants se
protègeaient. Un officier de police lui a expliqué que les roquettes
étaient identifiées au moment où elles étaient tirées et que les
habitants de Sdérot entendaient une alarme qui leur donnait 15 à 20
secondes pour trouver un refuge. L’officier a « profité de l’occasion »
pour expliquer à Carter la différence entre les tirs de roquettes sur
des civils israéliens, « alors qu’Israël dirige ses attaques uniquement
sur des terroristes ».

Carter est arrivé en Israël dimanche 13 avril. Dans une atmosphère glaciale,
il a été reçu par le président de l’Etat, Shimon Peres, qui lui a reproché de
nommer, dans son livre, Israël un Etat d’appartheid et de porter atteinte au
processus de paix.
Jimmy Carter s’entretiendra avec le vice Premier ministre, Elie Ishaï,
à propos des soldats israéliens kidnappés, Ehoud Goldwasser, Eldad
Réguev et Guilad Shalit dont il a vu les parents.

Le Premier ministre Ehoud Olmert, le ministre de la Défense Barak, la
ministre des Affaires étrangères Tsippi Livni et le chef du Likoud Binyamin
Netanyahou ont refusé de rencontrer Carter qui poursuivra son voyage
dans le monde arabe et rencontrera notamment le chef de l’organisation
terroriste du Hamas à Damas, Khaled Masha.

Merce

Femenino
Nombre de messages : 537
Age : 71
Localisation : Perth Australia
Date d'inscription : 29/03/2008

Ver perfil de usuario

Volver arriba Ir abajo

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.