Ramadan ???

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo

Ramadan ???

Mensaje por Admin el Lun 21 Sep - 10:37



Nichane, le magazine
arabophone du Groupe TelQuel,
posait dans sa dernière livraison
la question : “Ramadan, le mois de
l’hypocrisie ?”. Reçu avant sa
parution, le témoignage de cette
lectrice rejoint, point par point, ses conclusions.
(DR)


Nous avons reçu ce courrier d'une lectrice non musulmane qui a préféré garder l'anonymat. Et pour cause : elle y énumère les raisons qui la poussent, tout en respectant l’islam, à détester le mois de Ramadan. Edifiant.

http://www.telquel-online.com/243/maroc6_243.shtml




C’est ramadan. Un mois censé être le préféré pour beaucoup de Marocains, un mois dédié à la famille, à la compassion et à l'introspection spirituelle. Mais c'est sans aucun doute la période que j'aime le moins dans l'année et je ne suis pas la seule.

Pourquoi donc ? Est-ce en relation avec le fait que, pendant le Ramadan, les gens semblent s'arrêter de travailler, que la productivité se réduit à un niveau symbolique ? Ou est-ce parce que les gens semblent être taciturnes, agressifs et d'une humeur massacrante tout au long de la journée ? Ou peut-être parce que je vois des diabétiques et des femmes enceintes jeûner, bien que leur religion les autorise à ne pas le faire, juste parce que la pression sociale est si forte qu'ils pensent ne pas avoir le choix ? Est-ce le fait que, tout l'après-midi, les automobilistes ne se soucient guère de l'existence de piétons ? Peut-être aussi parce que, durant cette période, la criminalité semble exploser et que la police se fait remarquer par son absence ? Où est-ce

parce que mes amis qui ont choisi de ne pas jeûner n'ont nulle part où déjeuner et sont obligés de manger, furtivement, dans leurs bureaux ? Où peut-être parce que quand je me promène en mâchant un chewing-gum, je suis effrayée par les regards qu'on m'adresse ? Est-ce le fait que cette fameuse tolérance envers les non-musulmans, tellement vantée, ne se trouve nulle part ? Les tentatives de mon époux, un blond aux yeux bleus, d'acheter de la crème glacée pour nos enfants, n'ont rencontré que des reproches à propos du “péché” qu'il était en train de commettre.

Non, le Ramadan ne semble pas dissuader notre voisin le Haj de battre ses enfants, de ne pas payer décemment sa femme de ménage, ou de commander sa petite bonne âgée de huit ans. Chaque fois qu'il me rencontre, il me répète qu'il est un homme pieux, qu'il a été à la Mecque non pas une, mais plusieurs fois. Je me demande, chaque fois que je le vois, à quoi ce voyage lui a vraiment servi, s'il ne l’a pas aidé à devenir une meilleure personne… Le genre de personne qui applique les valeurs de sa religion, et pas seulement durant le Ramadan. “Au nom d'Allah, Le Clément et Le Miséricordieux”. N'est-ce pas ce qu'il répète plusieurs fois par jour ? Mais comprend-t-il vraiment ces mots ?

J'aime le Maroc, mon pays d'adoption. Et plusieurs de mes amis sont des Marocains. Je respecte la religion musulmane. Mais je ne comprends pas pourquoi ce serait l'affaire de tout le monde (sauf la mienne) si je prie ou si je jeûne. Pourquoi les gens me posent-ils cette même question si souvent ? En quoi cela les concerne-t-il ? Est-ce sur cette base qu'ils vont juger si je suis une bonne personne ? Est-ce que le fait que je ne jeûne pas fait de mon voisin El Haj une “meilleure” personne que moi ? Je crois que la religion est une affaire personnelle, une affaire entre des individus et leur Dieu. Pas une affaire qu'on refile à d'autres ou une question qui peut être gérée par l'Etat. L'Etat ou qui que ce soit d'autre peut-il rendre quelqu'un plus religieux ? Et si c'est leur objectif, comment peuvent-ils en même temps prôner la tolérance pour ceux qui n'ont pas les mêmes croyances ?

Et plus que toute autre chose, le Ramadan est le mois que j'aime le moins parce qu'il me rappelle qu'en écrivant cette lettre, je ressens le besoin de le faire dans l'anonymat, par peur de soulever la fureur de certains musulmans contre ma famille et moi. Oui, même au Maroc ! Je peux vous assurer que je ne suis pas la seule à ressentir cela. Loin, loin de là. Il n'y a aucune tolérance pour les gens qui pensent comme moi. Et croyez moi, nous sommes nombreux.

Oui, c'est Ramadan. Et j'ai hâte que cela se termine.

Admin
Admin

Masculino
Nombre de messages : 961
Age : 67
Localisation : Paris de la Francia
Date d'inscription : 28/03/2008

Ver perfil de usuario http://tanger.forum-actif.net

Volver arriba Ir abajo

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.